top of page

LGS Solutions, coaching de vie, coach personnel, gestion du stress, gestion des traumatismes, gestion du sommeil, insomnie, hypersomnie, haut potentiel, hp, hpi, hpe, asperger, empathe, spiritualité, yogasophro, sophrologie, hypnothérapie, libération des traumatismes, trauma, médecine douce, médecine alternative, chakra, compassion key, libération de traumatismes transgénérationnels, bien-être, accompagnement entrepreneur, accompagnement particuliers, gestion de projets, Trouble du spectre de l'autisme, TSA.

Le Meilleur Probiotique pour la Perte de Poids

Dernière mise à jour : 20 oct. 2023

La prise de poids est souvent liée à un déséquilibre du microbiome intestinal, l’ensemble des bactéries qui résident dans notre tube digestif.

X3 Microbiome

Les probiotiques, des micro-organismes vivants, peuvent aider à rétablir cet équilibre, améliorant ainsi la digestion et le métabolisme.

Mais comment cela fonctionne-t-il exactement, et quels probiotiques sont les plus efficaces pour la perte de poids ? Voici ce que dit la science :

  • Lactobacillus gasseri : Une étude publiée dans le “British Journal of Nutrition” a montré que la supplémentation en L. gasseri peut conduire à une réduction significative de la graisse abdominale et du poids corporel (1). Ce probiotique fonctionne en inhibant l’absorption des graisses alimentaires, augmentant ainsi leur excrétion.

  • Lactobacillus rhamnosus : Une étude sur des femmes en surpoids et obèses a constaté que celles qui prenaient un complément de L. rhamnosus perdaient plus de poids que celles qui prenaient un placebo (2). Il semble aider en augmentant la production de la protéine GLP-1, une hormone qui favorise la satiété.

  • Lactobacillus plantarum : Connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, cette souche peut aider à contrôler le poids et à réduire la graisse corporelle. Une étude sur des souris a révélé qu’elle pouvait réduire le gain de poids et les niveaux de graisse corporelle (3).

  • Bifidobacterium lactis : Il a été démontré qu’il aide à améliorer le contrôle du sucre dans le sang, un facteur clé pour la perte de poids (4).

  • Bifidobacterium longum : Ce probiotique peut aider à réduire l’inflammation, un facteur majeur de l’obésité. Une étude sur des animaux a montré que B. longum pouvait réduire le gain de poids (5).


Il est important de se rappeler que la perte de poids est un processus complexe qui dépend de nombreux facteurs, y compris une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Les probiotiques peuvent soutenir ces efforts, mais ne doivent pas remplacer une alimentation saine et une activité physique, de plus, chaque organisme est unique.


X3 Microbiome


"Le surpoids et l'obésité sont définis comme une accumulation anormale ou excessive de graisse qui présente un risque pour la santé. Une mesure grossière de l'obésité dans la population est l'indice de masse corporelle (IMC), c'est-à-dire le poids d'une personne (en kilogrammes) divisé par le carré de sa taille (en mètres). Une personne dont l'IMC est égal ou supérieur à 30 est généralement considérée comme obèse. Une personne dont l'IMC est égal ou supérieur à 25 est considérée comme étant en surpoids. Le surpoids et l'obésité sont des facteurs de risque majeurs pour un certain nombre de maladies chroniques, notamment le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer. Autrefois considérés comme un problème réservé aux pays à revenu élevé, le surpoids et l'obésité sont aujourd'hui en nette augmentation dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, notamment en milieu urbain."

Il est alors indéniable que l'hypercholestérolémie, l'obésité et les autres troubles métaboliques, ont une composante d'intérêt public et de santé métabolique avérée. Si l'on se réfère à nouveau à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), "une épidémie mondiale croissante de surpoids et d'obésité - ce que l'on appelle la globésité - s'empare de nombreuses régions du monde".



1. Le surpoids et l'obésité sont définis comme "une accumulation anormale ou excessive de graisse susceptible de nuire à la santé".

2. Plus de 1,9 milliard d'adultes étaient en surpoids en 2016, et 650 millions obèses.

3. Dans le monde, 41 millions d'enfants d'âge préscolaire étaient en surpoids en 2016.

4. La surcharge pondérale et l'obésité sont liées à un plus grand nombre de décès dans le monde que l'insuffisance pondérale.

5. Pour un individu, l'obésité est généralement le résultat d'un déséquilibre entre les calories consommées et les calories dépensées.

6. Un environnement et des communautés favorables sont essentiels pour influencer les choix des gens et prévenir l'obésité.

7. Les habitudes des enfants en matière d'alimentation et d'activité physique sont influencées par leur milieu environnant.

8. Une alimentation saine peut aider à prévenir l'obésité.

9. Une activité physique régulière aide à maintenir un corps sain.

10. Pour enrayer l'épidémie mondiale d'obésité, il faut adopter une approche multisectorielle, multidisciplinaire et culturellement adaptée à la population.

X3 Microbiome

Références :

  1. [Kadooka Y, et al. Regulation of abdominal adiposity by probiotics (Lactobacillus gasseri SBT2055) in adults with obese tendencies in a randomized controlled trial. Br J Nutr. 2010]

  2. [Sanchez M, et al. Effect of Lactobacillus rhamnosus CGMCC1.3724 supplementation on weight loss and maintenance in obese men and women. Br J Nutr. 2014]

  3. [Kim B, et al. Lactobacillus plantarum strain Ln4 attenuates diet-induced obesity, insulin resistance, and changes in hepatic mRNA levels associated with glucose and lipid metabolism. Nutrients. 2018]

  4. [Stenman LK, et al. Potential probiotic Bifidobacterium animalis ssp. lactis 420 prevents weight gain and glucose intolerance in diet-induced obese mice. Benef Microbes. 2014]

  5. [Cani PD, et al. Changes in gut microbiota control metabolic endotoxemia-induced inflammation in high-fat diet–induced obesity and diabetes in mice. Diabetes. 2008]


2 vues0 commentaire

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page