top of page

LGS Solutions, coaching de vie, coach personnel, gestion du stress, gestion des traumatismes, gestion du sommeil, insomnie, hypersomnie, haut potentiel, hp, hpi, hpe, asperger, empathe, spiritualité, yogasophro, sophrologie, hypnothérapie, libération des traumatismes, trauma, médecine douce, médecine alternative, chakra, compassion key, libération de traumatismes transgénérationnels, bien-être, accompagnement entrepreneur, accompagnement particuliers, gestion de projets, Trouble du spectre de l'autisme, TSA.

Comprendre et dompter le Vitiligo

Dernière mise à jour : 15 avr.

Vitiligo

Le vitiligo est une affection cutanée caractérisée par une perte de pigmentation, entraînant l'apparition de taches blanches sur la peau.


Cela se produit lorsque les cellules responsables de la production de mélanine, le pigment qui donne la couleur à la peau, aux cheveux et aux yeux (mélanocytes), sont détruites ou cessent de fonctionner.


Le vitiligo implique généralement :

  • Dépigmentation : Le symptôme principal et le plus visible du vitiligo est la présence de taches dépigmentées ou blanches sur la peau. Ces taches peuvent varier en taille et en forme et apparaître sur n'importe quelle partie du corps.

  • Distribution symétrique : Dans de nombreux cas, les plaques de vitiligo apparaissent symétriquement des deux côtés du corps. Par exemple, si une tache blanche apparaît sur un coude, une tache similaire peut apparaître sur l’autre coude.

  • Sites courants : Le vitiligo affecte souvent les zones les plus exposées au soleil, telles que le visage, les mains, les bras, les pieds et les zones autour des ouvertures du corps (par exemple, les yeux, le nez, la bouche). Cela peut également survenir dans les zones où la peau est soumise à des frottements, comme les aisselles et l'aine.

  • Changements de couleur des cheveux : En plus d’affecter la peau, le vitiligo peut également entraîner une perte de pigment dans les cheveux, entraînant des cheveux blancs ou gris dans les zones touchées.


The Vitiligo Diet Book

La cause implique une combinaison de facteurs génétiques, auto-immuns et environnementaux.

Les facteurs auto-immuns jouent un rôle dans de nombreux cas, où le système immunitaire attaque et détruit par erreur les mélanocytes.


Le vitiligo est connu sous différents noms et synonymes dans différents contextes. Certains noms ou termes alternatifs utilisés pour désigner le vitiligo incluent :

  • Leucodermie : Ce terme est souvent utilisé de manière interchangeable avec vitiligo et fait référence au développement de taches blanches sur la peau dues à une perte de pigmentation.

  • Achromie : L'achromie est un terme qui peut être utilisé pour décrire l'absence de couleur et peut être appliqué aux zones dépigmentées caractéristiques du vitiligo.

  • Trouble d'hypopigmentation : Le vitiligo est parfois appelé trouble d'hypopigmentation car il implique une réduction ou une perte de pigmentation dans les zones cutanées affectées.

  • Maladie des points blancs : ce terme est plus familier et est parfois utilisé pour décrire le vitiligo, en particulier lorsqu'il s'agit des taches blanches caractéristiques sur la peau.

  • Peau pie : Bien que « pie » fasse généralement référence aux animaux avec un pelage de deux couleurs différentes, il a été utilisé pour décrire la couleur de peau inégale observée dans le vitiligo.

  • Vitiligo Vulgaris : Le terme « vitiligo vulgaris » est utilisé pour distinguer la forme courante de vitiligo des autres sous-types moins courants.


Bien que ces termes soient utilisés dans différents contextes, « vitiligo » est le terme médical le plus largement accepté et reconnu pour désigner cette affection cutanée.


Le vitiligo n’est pas contagieux et ne provoque ni dommage physique ni inconfort. Cependant, cette maladie peut avoir des effets psychologiques et émotionnels importants sur les individus, car elle peut altérer leur apparence et entraîner une stigmatisation sociale.


Il n’existe aucun remède universel contre le vitiligo, mais divers traitements peuvent aider à gérer la maladie et à améliorer l’apparence de la peau affectée. Les options de traitement peuvent inclure des corticostéroïdes topiques, des inhibiteurs topiques de la calcineurine, la photothérapie et, dans certains cas, des interventions chirurgicales.


Guide

2 vues0 commentaire

댓글

별점 5점 중 0점을 주었습니다.
등록된 평점 없음

평점 추가
bottom of page